Participer à un chantier de bénévoles

Si c’est une idée qui vous trotte dans la tête pour cet été, faisons le tour de la question !

Un chantier de bénévoles, c’est à la fois une expérience de vie collective et l’occasion de participer à un projet solidaire.  C’est également l’opportunité de rencontrer des jeunes de toutes origines, de partager la vie des habitants d’une localité, d’une région. 

photo pour illustrer un article sur les chantiers de bénévoles

Concrètement, comment ça se passe ?  

  • Pendant 1 à 3 semaines, vous participez bénévolement avec d’autres jeunes à la réalisation d’un projet local d’intérêt général. 
  • Il y a des propositions de chantier dans le monde entier !
  • Un chantier peut se dérouler dans de nombreux domaines : restauration du patrimoine, sauvegarde de l’environnement, projet culturel, construction ou aménagement de locaux, action de solidarité, fouilles archéologiques… 

Et ce n’est pas tout… !

Ce qu’il est bon de savoir avant de se lancer :

  • La mission = 30 à 35h/semaine consacrées au projet (2 fois moins pour les chantiers accueillant des mineurs).
  • Des temps de loisirs sont également prévus. 
  • Tout au long du séjour chacun participe à toutes les tâches de la vie quotidienne : organisation du travail, préparation du repas, choix des moments de détente (activités culturelles, sportives…).

Quelles conditions pour participer à un chantier de bénévoles ?  

  • Ouverts à tous, filles ou garçons.  
  • Aucune formation ou connaissance n’est exigée. 
  • En général, il faut avoir 18 ans mais il existe des chantiers ados à partir de 14-15 ans. 
  • Les chantiers à l’étranger sont ouverts aux personnes majeures avec parfois des limites d’âge ; quelques projets sont ouverts aux mineurs, principalement en Europe, pour les 15-17 ans. 
  • Vous ne recevez ni salaire, ni indemnisation.  
  • Une participation financière est demandée comprenant la pension complète, l’assurance, l’adhésion à l’association. Par ailleurs, le transport est à la charge du bénévole, ainsi que les regroupements préalables demandés par certaines structures pour des chantiers hors Europe. 

A savoir : certaines associations acceptent les chèques vacances ou les bons CAF ; parfois, des mairies ou conseils départementaux attribuent aussi des aides. 

A qui s'adresser ? 

    Les chantiers de bénévoles sont organisés par des associations. Certaines existent depuis de nombreuses années.
    Faisons le point sur les contacts.

     

    Les associations en Bretagne

    A noter : L’association Gwennili organise chaque année des chantiers et rencontres interculturelles à l’étranger : www.gwennili.net

     

    Les associations regroupées au sein de Cotravaux (coordination nationale) 

    Autres associations 

    Amsed / Association Adichats / Chantiers de jeunes Provence-Côte d’Azur (CJPCA) / Chantiers histoire et architecture médiévales (Cham) / Clef de voûte du BlâmontoisClub du vieux manoir (CVM) / Commission régionale des associations de chantiers de la région Paca (Corac) / Le Viel Audon / Les amis de Chevreaux Chatel / Volontaires pour la nature

    Info Jeunes Bretagne – Juin 2021