Quand payer le loyer devient une galère...

Budget
S'il existe une trêve et qu'elle a commencé le 1er novembre dernier, le locataire reste dans l'obligation de payer son loyer.
La CAF, la MSA, Action Logement, le CROUS… Ce sont des interlocuteurs qui peuvent vous apporter du soutien financier, soit régulièrement, soit de façon urgente. Clairement, il existe une multiplicité de dispositifs et ce n’est pas forcément évident de s’y retrouver. Pour décrypter les aides auxquelles on a droit, pour faire les demandes ou connaître les dispositifs d’urgence, voici 2 interlocuteurs :
  • les CLLAJ ou Points Info Logement Jeunes. Ces organismes ont pour mission d’accompagner les jeunes (-30 ans) dans leurs questions logement. Ce sont des services gratuits. Leurs contacts dans notre guide “Trouver un logement
  • les centres d’action sociale (CCAS, CDAS, CIAS) ; il en existe forcément un près de chez vous (demandez à votre mairie si vous ne le connaissez pas encore)

A savoir :

La trêve hivernale est une période pendant laquelle sont suspendues les procédures d’expulsion de locataire ainsi que les coupures de gaz et d’électricité. Elles ne sont pas pour autant stoppées et cette trêve a une fin (le 31 mars 2021). 

En attendant, si chaque mois, payer son loyer et ses charges est une grosse galère, il faut entamer des démarches

  • contacter le n° vert (gratuit) “SOS loyers impayés” 0 805 160 075
  • en parler à son bailleur (propriétaire ou agence) car en cette période de confinement, un aménagement à l’amiable de paiements de la dette peut être mieux accepté 

Vente photo créé par freepik – fr.freepik.com